Le Chili


Infos utiles
Argent
Peso
Décalage
été : +6h

horaire
hiver : +4h
Durée vol
17h
Langue
espagnol
Vaccins
non
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Les 33 mineurs sauvés

C’est la fin du supplice pour les 33 mineurs bloqués dans une mine du Chili depuis près de 70 jours.

Cet événement a été suivi par des journalistes du monde entier. Le Président Pinera était également présent sur le site de la mine de San José, pour accueillir chaque mineur personnellement à sa sortie. Ce sauvetage était retransmis en direct à la télévision chilienne. Dans les villes, les populations se sont massées dehors pour observer sur écrans géants, la sortie des mineurs.

Ce sont des secouristes qui ont d’abord emprunté la nacelle pour descendre dans la mine. A leur arrivée, les mineurs ne peuvent s’empêcher de les prendre dans leur bras. Les secouristes leur ont expliqué la marche à suivre et comment la remontée allait se passer. Pour cela, il faut emprunter une étroite nacelle. Le trajet vers l’extérieur fait 622 mètres, et prend environ 20 minutes.

A chaque fois le même accueil. Une alarme prévient de la remontée imminente d’un des hommes. A l’ouverture de la porte de la nacelle, des cris de joies retentissent. Florencio Avalos est le premier des mineurs à sortir de la mine. Il a embrassé longuement son fils et sa femme. Souvent, ces hommes sont mariés et pères. Ceux qu’on appelle désormais les 33 ont également reçu l’accolade de la part du Président chilien, Sebastian Pinera. Ce dernier sait que ce sauvetage devrait lui redonner un peu de popularité, car il en a bien besoin. Il a déclaré que cette mission « n’a pas de comparaison dans l’histoire de l’humanité.».

Entre chaque mineur, il faut attendre au moins une heure. Le second à sortir, Mario Sepulveda a provoqué l’hilarité du Président et des personnes présentes. Après avoir enlacé sa famille, il a sortir d’un sac des pierres qu’il a distribué à tout le monde autour de lui. « J’étais avec Dieu et avec le diable et c’est Dieu qui m’a pris. », a t-il ensuite déclaré à la télévision.

Après avoir serré leur famille dans leur bras, les mineurs sont emmenés sous la tente médicale pour un rapide examen. Ils portent tous des lunettes foncées, pour protéger leurs yeux qui ont été fragilisés dans la pénombre de la mine.

Le dernier mineur à être extrait des profondeurs est Luis Urzua, le capitaine. Le Président l’a « félicité d’avoir accompli son devoir de capitaine et en sortant dernier. ». Luis Urzua a remercié toutes les personnes qui ont aidé à cette mission de secours. « Je suis fier de vivre ici », a t-il conclu.

Mots-clefs : , , , , ,

Mountain Range, Chili
Rechercher un vol
Un service Altavacances